Parole de franchisé

Magasin Cash Converters Tulle

SUCCES STORY :

///////////////////////////////////////////////

STEFAN VEYSSIÈRE

Multi-franchisé

TULLE

BRIVE LA GAILLARDE

RODEZ

SUCCESS STORY: STEFAN VEYSSIÈRE

//////////////////////////////// Multi-franchisé

TULLE

BRIVE LA GAILLARDE

RODEZ

Magasin Cash Converters BRIVE LA GAILLARDE

QUE FAISIEZ-VOUS AVANT CASH CONVERTERS ?

« J’ai toujours travaillé dans le domaine du commerce. En 1996, j’ai créé une société spécialisée dans la vente de produits audio/vidéo/home cinéma.

Je faisais de la vente par correspondance via internet, et j’ai commencé à racheter et à revendre les produits de mes clients. L’activité commençant à grossir de plus en plus : j’ai ouvert une boutique en 2000 avec un associé ».

Magasin Cash Converters RODEZ

POURQUOI NOUS AVOIR CHOISI ?

« Dès 2005, j’ai entendu parler de l’Enseigne et du principe de l’achat vente aux particuliers, peu répandu dans ma région. J’ai trouvé l’idée et le concept très intéressants. C’est ma visite au magasin de Bayonne qui m’a convaincue de rejoindre la franchise. Cash Converters est pour moi l’Enseigne n° 1 du secteur. Sa popularité et son image l’attestent.

La majorité de nos clients associe spontanément l’activité achat/vente de produits d’occasion à la marque à Cash Converters ».

QUEL EST POUR VOUS L’ATOUT PRINCIPAL DE CASH CONVERTERS ?

« Il s’agit de l’Enseigne leader dans son domaine.

Elle a su rester à l’échelle humaine avec une accessibilité de la direction pour échanger, poser une question, étudier une solution.

Les outils mis à disposition des franchisés permettent de gérer au mieux nos magasins et de prévoir notre développement ».

QUAND NOUS AVEZ-VOUS REJOINT, ET QU’EST CE QUI VOUS A ATTIRÉ ?

« En 2006 je voulais déjà ouvrir un magasin d’achat-vente. La bonne opportunité est venue 6 ans plus tard, avec l’aide de l’Enseigne qui a réussi à me trouver un emplacement stratégique.

En 1 mois, tout était signé : le contrat de franchise et le bail commercial.

La renommée de l’Enseigne et surtout ma rencontre avec les dirigeants et le relationnel que j’ai pu avoir avec eux ont conforté mon choix ».

SI C’ÉTAIT À REFAIRE, QUE CHANGERIEZ-VOUS ?

« Mon seul regret est de ne pas m’être lancé plus tôt. Cash Converters de par ses réseaux et son expérience est là pour nous aider dans nos recherches et nous conseiller au mieux ».

SI VOUS DEVIEZ DÉCRIRE CASH CONVERTERS EN UNE PHRASE ? POURQUOI ?

« SOUVENT IMITÉ JAMAIS ÉGALÉ ».

Cash converters reste le n° 1 Français du concept d’achat vente.

Tout le monde connait l’Enseigne et s’en est inspiré. Le réseau se développe et évolue ; le métier n’est plus le même qu’il y a 10 ans.

Les méthodes de vente et l’exigence des clients ont évoluées, d’où l’importance de se remettre en question sans cesse et de faire évoluer le concept pour rester n° 1.

SI VOUS DEVIEZ DÉCRIRE CASH CONVERTERS EN UNE PHRASE ? POURQUOI ?

«SOUVENT IMITÉ JAMAIS ÉGALÉ. »

Cash converters reste le n°1 Français du concept d’achat vente.

Tout le monde connait l’Enseigne et s’en est inspiré. Le réseau se développe et évolue; le métier n’est plus le même qu’il y a 10 ans.

Les méthodes de vente et l’exigence des clients ont évoluées, d’ou l’importance de se remettre en question sans cesse et de faire évoluer le concept pour rester n°1.

SUCCES STORY :

///////////////////////////////////////////////

MÉLANIE MARCOUT

Multi-franchisé

BAYONNE

SAINT JEAN DE LUZ

Magasin Cash Converters Bayonne

SUCCESS STORY: MÉLANIE MARCOUT

//////////////////////////////// Multi-franchisé

BAYONNE

SAINT JEAN DE LUZ

POUVEZ-VOUS VOUS PRÉSENTER EN QUELQUES MOTS ? DEPUIS QUAND ÊTES-VOUS FRANCHISÉ CASH CONVERTERS ?

« Je suis Mélanie MARCOUT. J’ai 39 ans, en couple, 2 enfants.

Originaire de la région parisienne, je vis au Pays Basque depuis 10 ans. J’ai une formation d’école de commerce puis une expérience de 4 ans en tant qu’ingénieur commercial dans les nouvelles technologies.

Nous avons avec mon conjoint, Frédéric DESLANDES, ouvert notre premier magasin il y a 10 ans à Bayonne ».

Magasin Cash Converters Saint Jean de Luz

COMMENT AVEZ-VOUS CONNU NOTRE ENSEIGNE ?

« Nous avons découvert le métier de l’achat-vente de produits d’occasion et l’enseigne Cash Converters par le site internet de l’observatoire de la franchise ».

POURQUOI AVOIR CHOISI LE SYSTÈME DE LA FRANCHISE, ET LE RÉSEAU CASH CONVERTERS EN PARTICULIER ?  

QUELS ONT ÉTÉ LES PRINCIPAUX ARGUMENTS DE LA FRANCHISE QUI ONT JOUÉ EN SA FAVEUR ?

« Nous avons choisi le système de la franchise car même si mon conjoint avait déjà une première expérience de chef d’entreprise, le métier de l’achat-vente était pour nous très nouveau et nous avions besoin de l’accompagnement d’un spécialiste du métier.

L’enseigne Cash Converters nous a convaincu car c’est le créateur du concept, le franchiseur qui a le plus de recul sur le métier avec une ouverture internationale grâce à ses origines Australiennes.

Ensuite, la qualité de la formation proposée, l’ancienneté des magasins piliers du réseau, un logiciel interne de gestion abouti renforcent notre décision ».

MAINTENANT QUE  VOUS ÊTES FRANCHISÉ DEPUIS UN CERTAIN MOMENT, QUELS SONT VOS PREMIERS RETOURS, IMPRESSION SUR LE MÉTIER ? LE SOUTIEN APPORTÉ PAR LA FRANCHISE ? QUE VOUS A APPORTÉ VOTRE FRANCHISEUR JUSQU’ICI ? QU’EN ATTENDEZ-VOUS PAR LA SUITE ?

« Ce métier reste passionnant sur le long terme justement parce qu’il est en constante évolution.

Nous expérimentons dans un seul magasin les tendances des différents marchés de la téléphonie à la bijouterie, des instruments de musique aux livres, des dvd aux jeux vidéo, de l’informatique à l’électroménager…

Cela nous oblige ainsi à nous adapter aux différentes formes de consommation des clients. C’est dans ce contexte que le travail des animateurs de la franchise nous apporte beaucoup car ils nous motivent de manière permanente à nous adapter aux nouvelles exigences de tel ou tel marché.

Les choix stratégiques de l’enseigne en matière de communication ont également été importants car le métier de l’achat-vente était moins connu que le dépôt-vente traditionnel mais finalement souvent plus attractif ».

LA FORMATION VOUS A-T-ELLE PERMIS CONCRÈTEMENT DE DÉMARRER VOTRE ACTIVITÉ DANS DES CONDITIONS OPTIMALES ?

« Dans notre métier, 2 aspects sont primordiaux : d’abord maîtriser la technique d’achat d’un point de vue commercial (démarche atypique d’achat auprès de clients et non de fournisseurs) et d’un point de vue technique pour l’estimation des prix des produits ; ensuite savoir organiser notre équipe afin de satisfaire au mieux les clients « acheteurs » comme « vendeurs ». C’est dans ce contexte que Cash Converters nous a apporté dans ses magasins référents une formation adéquate ! »

COMBIEN DE MAGASINS AVEZ-VOUS ? QUELS FORMATS ? ÊTES-VOUS SASTIFAIT DE LEURS SURFACES ?

« 2 magasins : un premier « standard » à Bayonne : surface totale de 400 m2 -OUVERTURE EN 2007. surface idéale.

Un deuxième « standard » à Saint Jean de Luz : surface de 220 m2 hors réserve – ouverture en 2014. Surface suffisante pour un standard en « petite » zone comme St Jean de Luz ! »

QUELS SONT VOS OBJECTIFS À COURT ET MOYEN TERME ?

Nos objectifs à court terme sont de maintenir les performances de notre magasin de Bayonne et de faire progresser celui de St Jean de Luz afin de le pérenniser à long terme.

À moyen terme : pourquoi pas un troisième ?

QUELS CONSEILS DONNERIEZ-VOUS À TOUS LES CANDIDATS INTÉRESSÉS PAR VOTRE ENSEIGNE ?

Les candidats doivent s’intéresser de manière approfondie au métier de l’achat-vente car pour réussir dans ce métier il faut être passionné !

QUELS CONSEILS DONNERIEZ-VOUS À TOUS LES CANDIDATS INTÉRESSÉS PAR VOTRE ENSEIGNE ?

Les candidats doivent s’intéresser de manière approfondie au métier de l’achat-vente car pour réussir dans ce métier il faut être passionné !